Nick SELLS

Nick is a self-taught photographer from the UK. He bought his first camera while traveling throughout Southeast Asia in 2006. His first break into professional photography came in Cambodia in 2007 when he was employed as a layout editor for The Mekong Times daily newspaper. Later, he photographed for various magazines and newspapers such as AsiaLIFE, SE Globe and The Phnom Penh Post. While working as the sports photographer for The Phnom Penh Post, he won the Silver award for “Best in Sports Photojournalism” – an award given by the World Association of Newspapers and IFRA at the 2010 Asian Media Awards in Kuala Lumpur – for his photograph of two Bokotor Fighters in a downtown Phnom Penh Gym.

In March of 2010, Nick created the company, “Kampuchea Party Republic” (KPR) to support his work as an event photographer. After building a solid foundation and reputation, KPR continues to grow by employing an increasing number of talented handpicked photographers; it is now considered Cambodia’s #1 event photography service.

As of 2012, Nick is also the owner of a large photography and video studio called “So Shoot Me Studio” in the heart of Phnom Penh. The studio is a home-base, a working area and a space for hire, while the name “So Shoot Me Studio” is used for any work that does not fit under KPR, such as food, interior work or special assignments. Nick regularly conducts his own work in the studio space photographing fashion, and product design for advertising. The space is frequently rented out to various agencies and photographers from around Cambodia.

Nick’s list of clients is extensive covering private companies, local businesses, NGOs, foreign companies and Embassies. A brief list includes: Unicef, AusAID, Oxfam, Google, Coca Cola, Vattanac Group, Royal Group, Naga Casino, plus the British, American, and Australian Embassies and the EU Delegation.

 

Nick est un photographe autodidacte venu de Grande Bretagne. Il a acheté son premier appareil de photo alors qu’il voyageait en Asie du Sud Est en 2006. Sa première incursion dans le monde professionnel de la photographie s’est passée au Cambodge en 2007 pendant qu’il travaillait sur la maquette de l’édition d’un quotidien, le « Mékong Times ».
Plus tard il a travaillé pour différents magazines  et autres journaux comme «Asia Life» «SE Globe» et le «Phnom Penh Post». Alors qu’il était photographe sportif pour le Phnom Penh Post, il a été  le lauréat du «meilleur journaliste sportif» attribué par la World Association of Newspapers and IFRA en 2010 à Kuala Lumpur lors de l’Asian Media Awards pour une photo de deux lutteurs de Bokotor prise dans un gymnase de Phnom Penh.

En mars 2010 après avoir bien consolidé son travail de photographe dans l’événementiel, il crée sa propre entreprise qu’il a appelé « Kampuchea Party Republic » KPR. Après avoir construit des fondations  solides et s’être fait une bonne réputation, KPR est maintenant considéré au Cambodge comme le  numéro 1 dans son secteur d’activité. Son personnel s’agrandit et devient une équipe de photographes talentueux et pointus.

En 2012, Nick est également propriétaire d’un studio de photo et vidéo dont le nom est « So Shoot Me Studio » au cœur de Phnom Penh. Ce studio est aussi bien son lieu de travail qu’un espace de vie qu’il peut louer. Le Shoot Me Studio sert à tous les travaux que KRP ne peut pas faire, comme les photos ou vidéo de restauration et décoration d’intérieur et d’autres missions. Nick travaille régulièrement dans le studio qui lui sert d’espace pour faire ses photos de mode et de produits pour la publicité. Ce lieu est également loué à des agences ou photographes qui gravitent au Cambodge. La liste des clients de Nick est impressionnante. Cela va de l’entreprise privée et locale aussi bien qu’étrangère, des ONG ainsi que des ambassades. Voici quelques exemples: Unicef, AusAid, Oxfam, Google, Coca Cola, le groupe Vattanac, le Royal Group, le Casino Naga, les ambassades de Grande Bretagne, américaine, australienne et l’UE.